vendredi 6 février 2015

JEU 2 : Texte d'Amezeg - Mots déguisés



Tandis que nous descendions hardiment
le majestueux canyon du Grand Cholédoque
dont les fabuleux paysages nous coupaient totalement l’esperluette -
 aussi bavards que nous soyons pourtant d’ordinaire ; 
une énantiodromie de taille exceptionnelle bondit soudain à l’improviste
 hors des eaux tumultueuses d’un petit rapide que nous venions d’aborder,
 se saisit de l’étrésillon effiloché qui pendait à bâbord et, 
usant de toute sa vigueur sauvage, 
fit d’un formidable coup de sa caudale gigantesque
 chavirer notre robuste canot de filoselle et de grammatiste
 si habilement tressé puis soigneusement empoissé, 
quelques semaines plus tôt, par les meilleurs artisans myrmécophiles 
de toute la tradition navale, marinière et nautonière de notre pays...
.
Amezeg
.
.
Pour connaître la véritable définition,
cliquer sur le mot...
.

7 commentaires:

  1. O ma Doue ! *
    Ces illustrations si évocatrices et si bien choisies me replongent aussitôt dans l’amer bouillon du Grand Cholédoque et retournent le couteau dans la plaie alors ouverte par la perte de mon meilleur club de golf, que l’on aperçoit au dessus du canot, juste avant sa disparition - what a pity ! - dans les abysses viscérales de l’énantiodromie gloutonne...

    Amezeg

    * Soit: "Oh my God ! ", en breton armoricain et continental... :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Club de golf "ou "jambe de bois" ?
      Je voyais plutôt la deuxième...
      car les paysages du Grand Canyon se prêtent peu au golf...
      Mais bien sûr, chacun emmène ce qu'il veut dans son embarcation... :-)

      Supprimer
    2. C‘est que, voyez-vous, my dear, chaque population sur cette Terre ou nous sommes a ses petites manies et ses petits attachements dont elle ne se défait pas si facilement que cela, même en voyage à l’étranger...

      Supprimer
  2. L’énantiodromie est peut-être une antique créature hermaphrodite mais ses abysses sont bien viscéraux, et non pas viscérales comme elle a réussi à me le faire écrire, profitant de l’émotion qui me tenait à l’évocation de cette mésaventure.

    RépondreSupprimer
  3. L'énantiodromie fait parfois peur par sa capacité à "renverser les choses"...:-)

    RépondreSupprimer
  4. Oui, on peut même songer ici au renversement du cours des choses...:-)

    RépondreSupprimer