mardi 28 juillet 2015

En filigrane




Qui peut savoir
quelle puissance de conjuration 
recèle ce texte en filigrane, 
ce texte aimanté et invisible
qui guide inconsciemment 
le poète à travers le clair-obscur
déjà si hasardeux 
du langage écrit ?
.
Julien Gracq
.


vendredi 24 juillet 2015

Alchimiste




Le seul alchimiste 
capable de tout changer en or 
est l'amour. 
L'unique sortilège contre la mort, la vieillesse, 
la vie routinière, c'est l'amour.
.
Anaïs Nin 
.


mardi 21 juillet 2015

Merci à tous les transmutin(e)s...



Oser se lancer dans le noir...
Sans filet, un beau soir
Comme ça...pour voir
Si des mots on trouvera la voie...
Pas facile. Parfois on se "noie"...
Parfois on sent que ça vient...et la joie
D'écrire au fil de soi...(fil de soie ?)
Est la plus belle qui soit...
Merci à vous ! Ce blog vous doit
Son existence...Sans vous, il dort
Et ne va pas bien fort...
Ce sont vos textes qui le font
Vivre et avancer. Ils vont 
Et viennent comme le vent
Qui souffle et qui sent
Que sous les mots le sens
De la vie se terre et s'en va vers...
Le frémissement d'un matin vert 
.
La Licorne
.




mardi 14 juillet 2015

JEU 7 : Transmutation 7


photo choisie par l'auteur


La main, plus bel outil de l'univers

VITRE                                       Mais pourquoi derrière une vitre ?
VOTRE                                     Cette main est-elle donc la vôtre ?                            
NOTRE                                     Ou bien peut-être la nôtre ?                   
NOIRE                                      Est-elle blanche ou noire ?   
FOIRE                                       Prépare-t-elle un spectacle de foire ?
FAIRE                                       Et cette corde...Faut-il s'en faire ?
TAIRE                                       Ou bien se taire.
MAIRE                                      Faut-il appeler le maire ?

MARRE                                    Ces illusions, ces entraves, j'en ai marre.
BARRE                                     Il est temps de s'éveiller, de tourner la barre,
BARDE                                     Ces cordes sont virtuelles, s'écrie le barde !
GARDE                                    "Cette vitre n'existe pas" entonne le garde !

TARDE                                     Bousculer le connu. Que cela ne tarde !
TARTE                                     Avant que l'on ne devienne tarte... 
CARTE                                     Partir à l'inconnu, sans aucune carte,
CARRE                                    Sans rien de carré
CABRE                                    Sans être cabré. 

SABRE                                    Prendre le sabre
LABRE                                    Flâner sur la côte, à l'affût d'un labre
LIBRE                                     Au fond de soi, se sentir libre !
LIVRE                                     Même sans un seul livre.

VIVRE                                     Vivre ...

.

P-S : Le "labre" est un poisson...

Et bravo Jacques !
Ta transmutation a cela d'exceptionnel, qu'avec le dernier mot, 
on peut revenir au premier !!! La boucle est bouclée...:-)



lundi 13 juillet 2015

JEU 7 : Transmutation 6

Ce texte, au départ,
a été écrit "pour rire"
dans les commentaires,
mais comme je le trouve
"bien fait", intéressant
et passablement original,
j'ai envie de le publier :-) :



Elle voudrait qu'on trouve du bleu dans l'noir...
Y'est pas évident ton jeu là... Un jeu à la noix ??
J'ai eu beau faire des kilomètres, jeter des cailloux jusqu'à Foix,
M'arracher les cheveux et en faire tout un foin,
Je me suis mise un bonnet d'âne, et hop ! Au coin !!
Tout ce qui est sorti de ce noir semblait l'être d'un crin.
Pas d'une belle plume, ni de l'herbe le moindre petit brin..
C'était carrément moche, ce qui m'a amenée au brun..
Pouahhh !! Comme un caillou précieux, mais brut..
Tu vois ? J'ai enfilé à nouveau les mots, mais j'étais à bout..
Je les ai sortis de la fange, je les ai lavés de toute cette boue.
Au loin, j'entendais quelqu'un qui parlait d'un arbre déjà roux avec un oiseau d'ssus qui f'sait la roue..
J'ai même cru voir, au travers du béton, un bouquet, mais y'avait qu'une rose..
Pourtant, en me frottant bien les yeux, j'te jure, on aurait dit qu'elle prenait la pose.
Je me suis retournée, et j'ai pensé : quel chemin parcouru, depuis l'ancien Huffington Post !
Bahh.. Un peu comme si mon bateau revenait, chargé d'épices, à bon port..
Qu'il avait réussi à braver bon nombre de tempêtes et de coups du sort.
M'suis servie des bricoles qu'y avait d'dans.. Sans demander : "à quoi ça sert ??"
Si j'avais pas fait comme ça, j'aurais pas vu l'espoir. Ni trouvé, dans le noir, son joli colori vert :-)))))))))))

.


dimanche 12 juillet 2015

JEU 7 : Transmutation 5

photo proposée par Leelou


NOIR                                         C'était un magnifique chat noir
SOIR                                          Que je croisai sur la route un soir
SOIE                                           Son poil comme de la soie
SUIE                                           Brillait comme de la suie
SUEE                                          J'eus une glaçante suée
BUEE                                         Quand il traversa l'épaisse buée
BUES                                          De la nuit sous mes phares em-bués
BLES                                          Je plantai alors la voiture dans les blés
BLEU                                         Lui me planta dans la mémoire son regard bleu.

.


samedi 11 juillet 2015

JEU 7 : Transmutation 4


photo de l'auteure


NOIR                                           La nuit, écrire sur un tableau noir
VOIR                                           Des mots pour t'aider à y voir.
SOIR                                           Y laisser une lumière chaque soir,
SOIE                                            Suspendue à un fil de soie
SOIT                                            Le plus costaud fil qui soit    
BOIT                                            Des mots légers ou incongrus qu'on boit.
BOUT                                          Toi et moi sirotons des mots bout à bout...
BOUE                                          Qui dansent, parfois, les 2 pieds dans la boue,
BLUE                                           Mais c'est le matin qu'ils donnent leur vraie couleur blue :-)





vendredi 10 juillet 2015

JEU 7 : Transmutation 3





NOIR                                                  Allongée dans le noir
LOIR                                                   Dormir comme un loir
VOIR                                                   Hum...juin et juillet : vraiment rien à voir...
VOIE                                                   J'ai trouvé ma voie :
VOIS                                                   Le repos. ...ça y est : je me vois
ROIS                                                   Vivre la vie des rois
MOIS                                                  Ne rien faire pendant un mois...
MORS                                                Laisser les autres s'agiter et prendre le mors
MURS                                                Aux dents...Finies les journées entre quatre murs    
MERS                                                Vive le bord des mers !
VERS                                                  Je m'en vais écrire des vers...
VERT                                                  Et me mettre au vert...:-)
.
                                                                               La Licorne
                                                                                        .
                                                 (Que tous ceux qui travaillent...me pardonnent !)

mardi 7 juillet 2015

JEU 7 : Transmutation 2




GRIS                                   Ni noir, ni blanc, tout est devenu si gris
PRIS                                    Si triste, si lourd. Je ne sais ce qui m'a pris
PRIE                                    Mais un beau soir, à genoux, j'ai prié
PRIX                                    J'ai demandé, quel qu'en soit le prix,
PAIX                                    Le calme du coeur et la Paix
PAIE                                    De l'âme : celle qui ne se paie
PARE                                   Pas de mots, celle qui ne se pare 
PURE                                   Pas d'atours, celle d'une âme pure
PIRE                                    Et simple qui supporte, quand il le faut, le pire
PERE                                   Et qui, chaque jour, s'en remet au Père
PESE                                   Quand la vie lui pèse
POSE                                   Celle qui au fond de l'être se pose
ROSE                                  Avec la douceur d'un pétale de rose



La Licorne




vendredi 3 juillet 2015

JEU 7 : Transmutation 1




GRIS                                                      Le ciel était fort gris
GRIÉ                                                     Au dessus de Grié ;
GOÏE                                                     Konan posa sa goïe
GOSE                                                    Et sirota sa Gose
ROSE                                                    Pour voir la vie en rose.


Ces trois mots peu courants font mes intermédiaires,
Grié, goïe et puis Gose puisés aux dictionnaires ;
J'ai donc bien voyagé non sans ostentation
Et j’ai pu en cinq sec faire la transmutation.


Grié est un village de Côte d’Ivoire, proche de la frontière du Libéria.

La goïe désignait une serpe autrefois ; on trouve également l’orthographe goe, goye et goïa dans le dictionnaire du moyen français de Godefroy.  Le goyâ ou goyard désignant une grande serpe en Bourgogne, dans le Bourbonnais et le Lyonnais et la goyette (petite serpe) ont la même origine gauloise : gubia.

La Gose est une bière allemande (elle a sans doute donné son nom à la Gueuse) fabriquée depuis le XIVéme siècle.


.

mercredi 1 juillet 2015

JEU 7 : Transmutation


En juillet, je reprendrai
un jeu cher à notre ami Olivier de Vaux,
jeu qui eut pas mal de succès en son temps :
.
Nous ne transformerons pas ici le plomb en or...
(quoique ce pourrait être une bonne idée ;-)
mais un mot en un autre...
et ceci très progressivement,
lettre par lettre...

Exemple :

En partant de RIEN  :

RIEN
LIEN
LIER
FIER
FIEL
FUEL
DUEL
DUES
RUES
RUEE
RUSE
BUSE
BUTE
BUTS

Tous les mots sont autorisés : Noms propres,
participes passés, verbes conjugués...etc.
mais les lettres ne doivent pas être "permutées"...
.

Puis, une fois la transmutation effectuée,
dans un deuxième temps,
on écrit un texte qui reprend les mots dans l'ordre,
à la fin de chaque ligne :

"Je suis parti de RIEN
Je n'avais aucun LIEN
Avec le monde des puissants. Me LIER
Avec eux ? J'étais trop FIER.
Et puis je détestais le FIEL
De leurs mots. Pour de l'or, du pétrole, du FUEL,
Me battre sans cesse en DUEL ?
Menacer de pauvres bougres endettés, à cause de sommes DUES
Sans états d'âme, les jeter dans les RUES ?
Non, je n'ai pas participé à cette infâme RUEE
A cet univers de profit et de RUSE
Quitte à passer pour une BUSE
Mille fois contre eux j'ai BUTE
Mais au final, j'ai atteint tous mes BUTS".
.
L'exercice paraît un peu compliqué au début...
mais on se prend très vite au jeu, vous verrez...
.
Je vous propose donc de transformer
avant le 21 juillet
(avec un peu de chance,
vous devriez être en vacances,
et disposer d'un peu de temps...)
le GRIS en ROSE...
ou, si vous préférez,
le NOIR en BLEU...
.
(Ceci dit, si vous avez une autre idée,
et que vous vouliez transformer NOIR ou GRIS
en un autre mot de quatre lettres, j'accepte aussi...)
.
A vous de jouer !
.
Envoi comme d'habitude à
undeuxtrois4@orange.fr
avant le 21 juillet...
.

La Licorne
.
P-S : Olivier, si tu passes par là, 
tu es bien sûr le bienvenu... ;-)
je serais heureuse de te (re)lire !
.