lundi 20 juin 2016

JEU 18 : "Jusqu'à l'ivresse"

Réponse au texte de Célestine :
 
Ah quel étrange sac que vous nous proposez, belle dame ! 
Bourré de larmes de tendresse
Chargé de sentiments
Défoncé par les coups de cœur
Empli d'amours, de souffles, d'odeurs et de rires d'enfants
Faut-il l'ouvrir, l'emporter avec soi ou consommer sur place ? 
Gorgé de tant de délices il faut du temps à l'
Homme pour pouvoir à son tour avancer de quelques pas.
Il faut lui laisser un peu de temps, pour absorber tant de douceurs 
Jusque peut-être à ses cent ans.


Képi enfoncé jusqu'aux oreilles, le garde champêtre suit des yeux
Le délinquant, ivre de cette consommation abusive de plaisirs
Manquant à chaque instant de perdre l'équilibre
Niant cependant toute consommation de substance illicite
Oubliant pourtant jusqu'à son nom.
Peut-il, lui, le garde, imaginer un instant
Qu'un tel sac existe....en tous cas dans son quotidien.
Radouci d'avoir ainsi réfléchi, le garde apaisé 
Se souvient d'un temps pas si lointain que ca.
Tout était frais et tendre. Le temps de l'enfance peut-être
Un bonheur pouvait en cacher un autre
Vous ne pouvez faire un mètre sans tomber sur l'un d'eux. 
Whisky d'Irlande, tu m'as bien eu. Vieilli dans ton vieux fût aux couleurs de
Xérès. Tu m'as fait délirer à la seule évocation de ce pays béni.
Yacks,
Zèbres vous êtes tout à coup devenus roses et vous dansez sur le mur du salon...
.
Julien Sorel
.
 
 
 
 
 

1 commentaire:

  1. Julien,
    j'ai dû respirer un peu trop longuement les effluves du whisky évoqué ci-dessus...au point d'oublier la politesse élémentaire qui consiste à te souhaiter la bienvenue ici...
    Me suis fait tirer les oreilles par maîtresse Célestine !!! :-)))

    Mais, lisant ton texte, je constate que le sens de l'humour ne te manque pas...et j'espère donc fort que tu sauras prendre cela avec le sourire...
    et me laisser, comme au garde-champêtre, "un peu de temps pour réagir"...
    (jusqu'à cent jours ?) ;-)

    Mille bravos pour ce petit "bijou" alphabétique...
    et à bientôt !

    RépondreSupprimer