dimanche 19 mars 2017

Le monde est fou


Pour l'agenda ironique de mars 
chez Monesille
(2ème texte proposé)

Thème : "Les fous, la folie..."
Et ...il fallait placer quatre mots composés


Le monde est fou, fou, fou voyez-vous...
Le monde est fou, fou, fou, voyez-vous ?

Dans la ville, il y a...
Des voitures, des immeubles, du béton,
Des ronds-points, des pancartes, des camions,
Du bruit, de la fumée, des maisons, 
Des vitrines, des passants, de l'agitation...

Mais qui voit, mais qui voit 
Le nuage du soir qui poudroie
Et le petit oiseau sur le toit ?

Dans ma vie, il y a...
Des rendez-vous, des plannings, des affaires...
Des bureaux, des collègues, des confrères,
Des réunions, des trajets, des horaires
Des fatigues, des retards, des colères...

Mais qui comprend, mais qui comprend
Mes rêves, mes désirs, mes élans
Mon coeur qui vers le ciel se tend ?

Dans le monde il y a ...
Des nations, des pays, des frontières
Des dirigeants, des partis, des militaires
Des pauvres et des multi-multi-millionnaires
Tous affamés du billet vert

Mais qui sait, mais qui sait
Que la Terre est en danger...
Qu'elle nous supplie de changer ?

Dans ma télé il y a 
Des stars, des films, des acteurs,
Des pubs, des jeux, des animateurs
Des infos, des débats, des footballeurs
Et puis de la violence à toute heure...

Mais qui dit, mais qui dit
La profondeur de la vie
Et la beauté de l'âme-esprit ?

Dans ma pauvre tête il y a
Des idées, des opinions
Des peurs et des impressions,
Tant d'images et de passions
Tant de mots et de leçons...

Mais que vienne, mais que vienne
La fin de cette vieille antienne
Mais que danse, mais que danse
Enfin le son du silence...
.
La Licorne
.





4 commentaires:

  1. ah, qui saurait dire mieux que la Licorne les tourments du petit oiseau sur le toit ? (personne !)
    Derrière le son du silence (clin d'oeil à Simon et Garfunkel ?) il y a comme un écho de Trenet (Charles) qui m'enchante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tu entends du Trenet...?
      je suis flattée !

      Mes influences musicales, c'était plutôt Pauline Ester (début) et mes influences poétiques...bien évidemment Jacques Charpentreau (poème pour enfants :
      http://lieucommun.canalblog.com/archives/2007/06/06/6084968.html)

      Supprimer
  2. Je refais ma tournée des fous, il me semblait bien avoir laissé un commentaires ? peut-être s'est -il perdu ou alors en attente de modération...Dans le doute, je redis ici comme ce texte dansant m'a enchantée Trenet, Pauline Esther, et tant de choses sagement dites, comme une folle leçon de philosophie, j'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer
  3. Splendide! Le silence est d'or n'est-ce pas? Et on en manque sûrement!

    RépondreSupprimer