mercredi 10 mai 2017

Quelques notes d'antan...

(proposé par Alphonsine et Marianne)

Nous vous proposons de poursuivre en musique, écrire sur la musique, écrire en musique, écrire avec de la musique, écrire de la musique. Ce mois de mai, il vous sera demandé d'écrire un concerto composé de vos mots. Pianotez sur votre clavier, ne fuguez pas, laissez libre cours à votre virtuosité, laissez courir librement votre ritournelle.
Tout est permis, sons cristallins ou écho grave et effrayé. Un seul impératif, vous laisser inspirer par "Quelqu'un m'a dit" de Carla Bruni. Oui, vous avez bien lu, nous avons osé, sûres que par votre brio, votre talent, votre bravoure, vous survivrez et surpasserez de vos accords cette chanson ! Et puis, vous insérerez, par-ci, par-là, sans trop trier , cinq titres de chansons ou de musique qui rythmeront votre partition.





Dommage  qu'avec le temps, tout s'en aille...à vau l'eau
Raymond me l'avait dit : le temps est un salaud
Mireille et son chapeau, Mirza et son Nino...
Fanés, s'en sont allés ...j'entends encore la voix
Solitaire, d'un Renaud, qui susurrait tout bas
La la la la la la... cinq minutes avec toi
Si tu m'aimais encore, si je t'aimais encore
Donna donna do-onna...où est notre âge d'or ?

Si loin nos années folles et nos histoires d'amour
La vie va si vite qu'on en oublie les contours
Fascinés par les musiques qui nous font rêver
Donne-moi quelques notes, quelques notes d'antan... 
...
La Licorne
.


lundi 8 mai 2017

JEU 26 : Anaphrases musiquées ou musiques anaphrasées ?




Bonjour à tous chers auditeurs,

Nous recevons aujourd’hui le groupe de rock alternatif : les Bidons snobs.
Pour ceux qui ne les connaîtraient pas nous avons de gauche à droite : 
Bison Ravi (batterie de cuisine), Rauque Anonyme (à la voix off course), 
Avida Dollars à l’air-guitar, Marguerite de Crayoncour aux crayons,
 Anna Coluth au luth, et la toujours aussi timide Carli Bruna aux choeurs.
Ils vont nous interpréter leur nouvel opus : « quelqu’un m’a dit »

Carli Bruna : (fredonnant)
On me dit que notre prose n’apporte aucun repos,
Que notre avenir n’est qu’un navire sans bosco.
On me dit que les images dans l’écran nacré
ne sont que fausses magies
Pourtant quelqu’un m’a dit
Qu’une étreinte fait figure d’éternité,
C’est quelqu’un qui m’a dit que l’on peut s’aimer encore.
Serait-ce possible alors?

Bison Ravi (grave)
Alors là ça ne va pas du tout on avait dit
que les paroles seraient différentes, je bois :
On me dit que la police ne jure que par la picole
Que nos voyages vers les îles seront couronnés
d’ananas et de goyaves .
On me dit que les minuteries dans l’écran nacré
ne sont que mutineries
Pourtant quelqu’un m’a dit
Que la station Opéra peut devenir station Apéro ,
C’est quelqu’un qui m’a dit que l’on peut s’enivrer encore.
Serait-ce possible alors que le métro amer devienne une rame morte ?
Serait-ce possible alors ?

Rauque Anonyme :
Mais ça va pas du tout les gars,
on avait dit des propos concrets pour nos concerts
c’est quoi ces images à la mort-moi-l-n’œuf, 
des paroles qui n’ont aucun rythme encore moins du logarithme 
n’est pas rien ou de l’algorithme
On avait dit que le refrain serait
« si tu t’imagines que quelqu’un m’a dit »

Avida Dollars : 
Je suis d’accord avec Rauque ma voisine
Il faut revoir nos chansons, notre crédo devrait être la Turbulence,
la turbulence qui permet d’enculbuter les nantis. 
A bas le respect ! A quoi ça sert l’amour ?   Marguerite ton avis ?

Marguerite des Crayons : 
Je suis pour une reprise de la Souche : « j’suis bidon »
J’suis qu’une meuf à rime,  Bourrée d’aspirine
And I just go with my friend parisien, un pseudo émir
J’suis bidon. J’suis bidon

Valentyne : 
Désolée pour ce contretemps, 
chers auditeurs laissons donc les Bidons Snobs 
peaufiner leur futur programme ! A vous les studios !!!
.
.

Il y a 14 anaphrases et aussi 
les anagrammes des chanteurs du groupe 


dimanche 7 mai 2017

JEU 26 : Photo de classe




Elle me tendit une photo en noir et blanc, le sourire aux lèvres.
C'était une vieille photo de classe, des années cinquante ou soixante.

- J'ai fait un peu de rangement 
et j'ai retrouvé l'image de ce garnement
annonça-t-elle en pointant du doigt un garçon 
à la coiffure rebelle et au sourire canaille. 
Je me souviens que ce cher Olivier
portait souvent ce pull tricoté, 
avec un motif de voilier...
il l'aimait tant qu'il ne le quittait pas.
On était tous assez mal fagotés, à l'époque...
Et regarde, ici, celle qui a des nattes
et qui porte une blouse avec des abeilles,
c'est Isabelle
C'est drôle, non ?
Qui aurait pu imaginer
que cette petite fille pâlichonne à la migraine tenace
passerait ensuite devant Monsieur le maire
au bras d'un marié tanné au soleil,
qui n'aimait que la mer et les bateaux ?
Olivier et Isabelle, 
la princesse délicate et le fils de marin
qui ne parlait que le dialecte...
Incroyable !
Nous nous éprenons parfois de la personne
la plus différente de nous...
 C'est comme si l'on cherchait un équilibre.

- Oui, tu as raison...Mamie Marie
les raisons d'aimer sont bien étranges...
Un vrai mystère !
Et lui, là, le petit blond,
debout à tes côtés,
c'est qui ?

- C'est Damien, tu le verras peut-être demain, au village.
Il est installé aux Antilles
mais il revient chez nous aux grandes occasions...
Je l'aimais bien, il était malicieux...
Un vrai petit pirate qui ne manquait jamais une partie de rigolade.
Mais il a épousé une sainte-nitouche, qui boit de la tisane,
porte des souliers cirés et pique une crise de larmes à chaque incident.
Et puis elle est maigre, si maigre qu'on dirait un mirage.
Une deuxième union-mystère...en quelque sorte.
Ah, mon dieu, c'est bien loin tout ça...l'école...l'enfance...
les anciens camarades de classe...
je ne sais pas pourquoi je te raconte tout ça...
Allez, j'arrête de gaspiller ma salive...
et je vais t'aider à préparer ta valise pour dimanche !
 Avec le score que tu as fait au bac, 
tu les as bien méritées, tes vacances en Corse !
.
La Licorne
.

(je vous laisse chercher les 16 anaphrases du texte et leurs paires d'anagrammes)




mardi 2 mai 2017

JEU 26 : Clopin-clopant



Le pied bandé, il avait la veille eu la curieuse idée 
de shooter dans un gros galet d'orthose
Peinant à la marche, elle lui trouva pourtant du charme
Ainsi, lui certain de son aide et sans crainte
elle criante d'un sentiment naissant, 
ils firent un bout de chemin. 
Au bord de l'étang, brillant, 
comme ganté dans la verdure
il l'entreprit avec verdeur.
.
.


lundi 1 mai 2017

JEU 26: Anaphrases




Ce mois-ci, vous êtes invités à écrire un texte
qui comprendra au moins
cinq anaphrases.

Qu'est-ce que c'est une anaphrase ?
me direz-vous.
Eh bien, une anaphrase, c'est tout simplement 
une phrase qui contient plusieurs anagrammes ...(*)

Exemples :
Le catcheur charcute son adversaire.
En Chine, chaque chien a sa niche.
La religion inventa le concept de péché originel.
Selon son père Marcel, ça va la calmer
d'aller au carmel !

ou :
Méfiez-vous...
Filigrane vous infligera parfois
un défi compliqué... ;-)))

Enfin, pour vous assister dans cette tâche 
tout de même un peu délicate, 
je vous offre un petit outil très pratique : 
qui s'appelle un "générateur d'anagrammes"...

C'est formidable :
il suffit d'y rentrer un mot au hasard, et il vous donne
immédiatement toutes les anagrammes possibles.

Je viens juste de lui proposer "bancaire", 
il m'a répondu "carabine"...
Je lui ai confié "parisien", 
et il m'a proposé "aspirine"...
Pas mal, non ?
De quoi bien s'amuser.
Avec ça, vous n'avez plus d'excuses...

Allez, c'est parti !
J'attends vos "textes anaphrasés"
avec impatience...

Et si le texte est long,
les lecteurs pourront bien sûr
s'amuser à rechercher
les anagrammes dissimulées...

Envoi à undeuxtrois4@orange.fr
avant le 21 mai 2017 minuit
.
La Licorne
.

(*) Précision :
Pour être pris en compte, les mots anagrammés
devront comporter au moins 5 lettres
.