vendredi 6 avril 2018

JEU 35 : Tu pars, tu pars...







Oh, tu pars...tu pars...
Et tu ne te retournes pas...
Tu nous laisses avec ...
des mots fantasmagiques et des notes musifolles
Des airs qui mettent la tête à l'envers et le reste à l'endroit

Tu nous laisses avec...
nos ressouvenirs qui s'envolent
Et des myriades de moments si fous, si purs
Qu'on se les passe en boucledor
Et qu'on les garde comme un trésor

Tu nous laisses, le coeur en contrefiture
...des allumettes au fond des yeux
Avec l'âme en tourtinade
Tout près d'un piano à queue...
Car tu pars, tu pars
Et tu ne reviendras pas...

Puisque tu  pars derrière le voile
Va dire aux anges et aux milliards d'étoiles
Que nous, petits grains de poussière
Perdus dans le ventre de l'univers

Nous pleurons notre poseur de girouettes,
Notre grand frère, libre et poète
Celui qui mettait notre cœur en fête...
Et des yaourts dans la vinaigrette

Celui qui nous était tombé du ciel
Un jour de danse, un jour de chance
Celui qui balançait ses notes irrévérentielles
Comme autant de lueurs d'avance...

Dis-leur que ta folie nous manque déjà
Qu'ils ont bien de la chance là-bas
D'accueillir Jacques et ses ritourterelles
Et que la nuit promet d'être belle...

Car tu étais fils de la terre et du vent
Un rebellenfant dans l'oeil du firmament
Tu avais du cœur, tu aimais la vie
Et la mort ne te faisait pas peur...
.

.





Participation au jeu de ce mois
et aussi...
aux Impromptus littéraires
dont le thème est
"Higelin en chemin"
.






 

11 commentaires:

  1. Oh, c'est si beau,ce magnifique hommage, oserais-je dire higelinien...
    Merci

    RépondreSupprimer
  2. Rebonjour
    J'ai recopié ce poème sur mon blog, et aimerais le partager, si tu en es d'accord.(en te citant, naturellement)
    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que je suis d'accord, Jacou, ça me fait très plaisir .... -)

      Supprimer
  3. merci, Madame, un très bel hommage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...Un hommage qui vient directement du cœur, car je l'aimais beaucoup...je l'avais vu en concert il y a quatre ans : il avait la fraîcheur d'un jeune homme (c'était juste avant ses ennuis de santé), c'était un moment fabuleux de musique, de partage et de générosité...

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Merci Claire...
      Dommage que tu ne participes pas, ce thème est VRAIMENT fait pour toi... !!!

      Supprimer
  5. Qu'il est beau ton texte hommage plein de jolies inventions !
    "Pars" est de loin ma chanson préférée de son répertoire ... et j'aime bien les différentes manières dont les gens la ressentent ! (Et si tu publiais ce beau poème sur les Impromptus puisque le thème de cette semaine est "en chemin avec Higelin" ?!)

    RépondreSupprimer