vendredi 11 mai 2018

JEU 36 : Patchcath change le monde...


 



Ce serait prétentieux de vouloir changer le monde
Lui qui tourne depuis si longtemps et poursuit sa ronde.
On attend toujours qu’une idée fuse ou que la poule ponde
Pour faire une omelette géante ou un super truc en fonte. Et la ponte
Quelle honte, c’est l’affaire de tous, alors ouvrez grand la porte
Avec forte énergie et l’esprit bien farci, changez l’œuf en bœuf, souhaitez que la poule parte.
Une fois partie ou farcie, saisissez et de votre main abattez la carte
Qu’aviez-vous parié ? Votre joue pâlit ! Serrez la palme, tenez bien la carne
Quoi ? pas de plans ! ça bouge pourtant, piquez la fourche et sortez le couteau à crans
Quand on parle de mise en commun et de partage à l’intérieur des clans
C’est une mise à mort, du pur individualisme et du chacun pour soi, céans
Restez conscients, ouvrez les yeux, tournez-vous vers la mer et voyez l’océan.

Patchcath




 

3 commentaires:

  1. Super !
    Un texte pondu (ou tricoté ?) en deux temps trois mouvements...:-)
    et puis raccord, en plus, avec mon article précédent...(tous les livres de Stefansson font la part belle à ...l'océan).

    Merci Patchcath !

    RépondreSupprimer
  2. Je tourne en rond, je tourne en rond... mon océan reste bleu et s'agrandit... à bientôt ;-)

    RépondreSupprimer