dimanche 13 mai 2018

Le coeur à nu

 
chez Valentyne

-Nu, nus, nue, nues-
 
(troisième texte)
 
et pour Treize à la douzaine

Défi dont le thème était "Pudeur"
et dans lequel il fallait placer ces douze mots :

socle, pain, timbre, plante, stupéfaction, alimenter,
déclarer, cadre, stylo, conduire, journal, théorème
 

 

 
Il est là, le bonhomme. Une sorte de gnome barbu, au ventre rebondi et au sexe exhibé...il est là chaque jour, quand Marie vient faire un tour au parc. Elle s'y est habituée et ne boude plus le banc qui est situé juste à côté.
Elle s'assied et contemple pendant quelques minutes les fleurs blanches, les arbres, les plantes. Ecoute le chant flûté des oiseaux, qui s'en donnent à cœur joie en ce début de printemps. Regarde une vieille dame jeter du pain aux pigeons, un retraité lire le journal , un enfant conduire son tricycle et deux jeunes gens, allongés sur l'herbe, ânonner leurs théorèmes. Un samedi comme les autres. Sous le soleil. Le cadre est magnifique, parfait pour écrire tranquillement, sans être dérangée.

Sous les yeux du nain de pierre juché sur son socle, elle sort son stylo et entame la lettre à laquelle elle pense depuis des jours...Les mots viennent tout seuls, sans effort...alimentés par le cœur. Elle imagine la tête de son ami, sa stupéfaction quand il lira la missive dans laquelle elle déclare ses sentiments. Elle, toujours timide, toujours sur la réserve. Elle a osé. Se dévoiler, se mettre à nu.
Elle ferme l'enveloppe, colle le timbre. Elle se sent légère, soulagée. Les dés sont jetés.
En repartant , elle croise quelques soldats, armes  en bandoulière, qui patrouillent dans le secteur. S'ils savaient, pense-t-elle avec un sourire intérieur. Ils viennent de rater un attentat.  Un attentat à la pudeur.

.
La Licorne
. 



 

6 commentaires:

  1. Inspirée par le nain ;-) ya pas de statue de la sorte dans mon parc quel dommage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas sous forme de statue, mais je suis sûre que, de temps en temps, y'a un nain...bécile ... :-)))

      Supprimer
  2. Un nain correct, au printemps dans un parc, et le monde change ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le temps printanier y est pour beaucoup, c'est sûr...:-)

      Supprimer
  3. :) Chacun sa façon d'être nu, c'est vrai! Double jeu très réussi!

    RépondreSupprimer
  4. Un nain compris et la face du monde en a été changée ! Quel joli détournement d'attentat sans victime et sans mal. Sauf pour l'ami, sans doute, défrisé par l'aveu.

    RépondreSupprimer