lundi 30 juillet 2018

Artifice

 
Pour l'atelier  "Treize à La douzaine"
.
 


 

Naguère, après avoir dressé son chevalet,
le peintre observait ce qui l'entourait et s'imprégnait longuement
de la lumière et du paysage...
Il n'était pas tenu, bien sûr, de reproduire exactement la scène...
il ajoutait ou retranchait certains détails...
déplaçant un peu le disque du soleil vers la droite
si cela équilibrait le tableau, gommant une épave disgracieuse,
inventant quelques moutons bucoliques
ou quelques vaches à lait paissant dans le lointain si cela l'arrangeait...
Ce faisant, il n'avait pas l'impression de procéder à une falsification,
mais juste de donner libre cours à son imagination...

Aujourd'hui, à l'époque de la photographie, c'est plus difficile.
Au moment d'utiliser ses ciseaux ou la  dernière version de Photoshop
pour corriger une image, 
dans le but de donner un peu d'éclat à nos feux d'artifice
ou d'ôter du cadre la rampe peu esthétique qui a permis de les lancer,
on éprouve comme un pincement au cœur et la vague impression de tricher.
La dictature du réel est passée par là.

La Licorne

Il fallait placer 12 mots :
 
lait, falsification, chevalet, photographie, ciseaux, épave, lancer,
disque, mouton, naguère, rampe, paysage
sur le thème suivant : observation

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire