jeudi 1 novembre 2018

JEU 41 : Nouvel hymne




Ce mois-ci, nous allons commémorer un peu partout
le centenaire de l'armistice de 1918...
A cette occasion, il est très probable 
que nous entendrons résonner plus d'une fois, 
dans nos campagnes et ailleurs...
notre célèbre "hymne national".

Malgré mon amour sincère pour ce beau pays, 
je dois dire qu'à chaque fois que je l'entends, 
les paroles me font -comment dire-
froid dans le dos...
Et il me semble que je ne suis pas la seule dans ce cas.

Je vous propose donc, si vous en êtes d'accord, 
un thème légèrement sacrilège mais libérateur : 

Réécrire les paroles de la Marseillaise



Vous pouvez tout changer,
le thème de la nouvelle chanson est entièrement libre...
(et donc pas forcément patriotique)
la seule contrainte étant que les nouvelles paroles 
ne soient pas "guerrières"...
et que, bien sûr, la mélodie soit respectée.

Voilà...

Chantons, chantons...
Qu'un texte pur
Naisse sous nos crayons...

Et que Rouget de Lisle nous pardonne ...;-)
.

Date limite :
21 novembre 2018
.

La Licorne

.

P-S :  Pour écouter un précurseur dans ce domaine
cliquez ICI 




.

7 commentaires:

  1. Chère Licorne, comme j'habite au Québec, me voilà un peu déconcertée par ce thème. Si d'aventure je veux participer, est-ce que je prends comme thème le "O Canada"?

    Michelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah...je n'ai pas pensé aux autres pays francophones...
      Je fais du franco-centrisme !

      Désolée...

      Oui, on va dire, Michelle, que tu peux prendre l'hymne de ton pays...(que je ne connais pas bien, je l'avoue, mais ce sera une excellent occasion de partager !)

      Supprimer
  2. L'hymne national du Canada.

    O Canada.
    O Canada! Terre de nos aïeux,
    Ton front est ceint de fleurons glorieux.

    Car ton bras sait porter l'épée,
    Il sait porter la croix.

    Ton histoire est une épopée,
    Des plus brillants exploits.

    Et ta valeur, de foi trempée,
    Protégera nos foyers et nos droits.
    Protégera nos foyers et nos droits.

    RépondreSupprimer
  3. Réécrire les paroles de la Marseillaise !

    Chère Licorne,
    Je ne me sens pas à la hauteur de ce défi.
    Je passe donc mon tour ce mois-ci (avec regret !).
    Bon dimanche.
    :-)

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Licorne,
    Ce n'est pas une chanson mais un poème écrit il y a quelques années et que je ressors car devenu d'une troublante réalité...

    ALLONS ENFANTS !

    Que l'Esprit de la France murmure à nos oreilles !
    Que l'aube d'un nouveau monde annonce ses merveilles !
    O France, montre-nous de quoi tu es capable,
    Montre dorénavant ton talent véritable !
    Dévoile vaillamment sur ton cheval ailé
    Les souriantes prémisses de notre destinée !
    Morosité ambiante et funestes présages ?
    Va, cours, vole et balaie ces morts sur ton passage !
    Redeviens le héros, le chevalier sans peur,
    Le pionnier de l'éveil, l'éclaireur et l'acteur
    De nos vies passionnées ! Montre la vérité !
    Ouvre-toi aux trésors de ton humanité !
    L'angoisse qui te ronge est l'état passager
    D'un peuple qui hésite à se transfigurer.
    O France poétique, artiste sensitive,
    Ta force naturelle, ta sagesse intuitive
    Reculent, intimidées, devant ce monde hostile,
    Egoïste et cupide aux valeurs immobiles.
    Tu sens mieux que personne la source de la vie,
    Mais ton âme chamboulée se retire, engourdie,
    Car tu ne comprends plus où va ainsi le monde,
    Etrange Paralysie qui, répandue, inonde
    Ta volonté d'agir et ton fier optimisme
    Tant que des hommes fous renient l'idéalisme.
    Dans ton intimité, tu ne peux concevoir
    Une vie sans exploits, sans grandeur et sans gloire,
    Aujourd'hui la froideur de ton matérialisme
    Te laisse un goût amer chargé de pessimisme.
    Tu as par le passé fait figure de champion
    Des luttes acharnées pour ta libération .
    Après maintes victoires,maintes révolutions,
    Tu ne te poses plus les cruciales questions.
    Plus de foi, plus de loi, plus de belles conquêtes,
    Tout n'est que nostalgie, frustrations et requêtes.
    Mais ton esprit rebelle ne peut que rebondir,
    Reprendre son envol, son élan, son désir
    De poursuivre plus loin l'aventure de la Terre,
    Tes ressources intérieures te diront comment faire.
    Tu as toujours été et tu seras toujours
    Le Gaulois qui s'oppose au règne des vautours,
    Celui qui ne connaît ni la résignation
    Ni la fin ni la mort de sa noble mission.
    O France de blessure, de courage, de vision,
    France de la justice, des profondes passions,
    Ne laisse pas le monde, obsédé libéral,
    Envahir ta raison, détruire ton idéal !
    Il te faudra lutter contre vents et marées
    Pour combattre le dieu qui règne à tes côtés,
    Le faux dieu, le démon, terrible et tout puissant,
    Le ténébreux clinquant, le sombre dieu Argent !
    Pour cela, il te faut, France, remplir ton coeur,
    Renoncer aux appâts du grand vide intérieur,
    Y déverser à flots cette chaleur humaine
    Qui s'offre, qui se donne, qui dissipe la haine.
    Ne crains pas tes faiblesses, retrouve la confiance
    Qui maintes fois a su nourrir tes espérances !
    O France du progrès, France des origines,
    Redonne sa magie à la Terre divine !

    (Marie-Christine)

    RépondreSupprimer
  5. Merci Marie-Christine ! Quel beau texte !

    "Que l'Esprit de la France murmure à nos oreilles !
    Que l'aube d'un nouveau monde annonce ses merveilles !
    O France, montre-nous de quoi tu es capable,
    Montre dorénavant ton talent véritable !"

    Oui, moi aussi, je crois en notre pays , en sa capacité de se lever et de faire bouger les choses...Il est grand temps de rallumer les étoiles", comme disait Apollinaire et de se soucier à nouveau de la dignité humaine, des droits de l'homme...
    "Gaulois réfractaires", moi, je ne le prends pas comme une insulte...c'est presque un compliment...;-)
    Quand on est dans un pays où l'état d'urgence est inscrit dans la constitution et où chaque jour, un "droit" gagné de haute lutte il y a 70 ans, nous est enlevé...il n'y a pas d'autre choix que de se "réveiller" et de dire un grand NON au dieu ARGENT, à ceux qui le servent, au manque d'humanité et et à toutes les lois liberticides.

    On dirait bien que le réveil est là...;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah...et j'aime beaucoup la fin aussi :

      "Pour cela, il te faut, France, remplir ton coeur,
      Renoncer aux appâts du grand vide intérieur,
      Y déverser à flots cette chaleur humaine
      Qui s'offre, qui se donne, qui dissipe la haine."

      Oui, c'est vraiment de cela dont nous avons besoin, urgemment : de cette "chaleur humaine" qui fait qu'on s'unit et qu'on se soutient...au lieu de se diviser comme le voudrait le pouvoir.

      Entraide et solidarité sont les seules armes efficaces...

      Supprimer