jeudi 17 novembre 2022

Agenda ironique de novembre

 

Pour l'Agenda Ironique de novembre

 chez Carnets paresseux

.

 

 Consigne :

Je vous propose de parler d’ombre. 
Pourquoi ? 
parce que novembre, parce qu’ombre,
parce que, quoi ! 
Faut-il toujours tout expliquer ?
 
 L’ombre ? 
Oui, aussi bien celle qui s’allonge et recouvre le monde 
que l’ombre qui nait de la lumière, fille du soleil. 
Bref, d’écrire ce que vous voulez,  
dialogue, poème, roman (petit),
 nouvelle, traité philosophique, opéra,
 sonnet, sornette, sur l’ombre.
  
Et quoi d’autre ? 
Une pincée d’ironie ; 
une goutte d’agenda, quelques dates, 
un mois ou deux ; agenda ironique oblige.
 


 



C'est l'ombre d'un concombre

Masqué

Qui hante les décombres

Ganté

Au fond des catacombes

Planqué

Soudain dans la pénombre

Danger...

Surgit un couteau sombre

Pitié !

Sous les coups il succombe

Tranché

En quatre, en dix...il tombe

Haché

Pendant que la colombe

Ailée

Echappe à l'hécatombe :

Sauvée !

.

 



Bon, je ne m’attends pas vraiment 

à ce que vous croyiez cette histoire.

 

Est-ce que j’y crois, moi ? 

Hum...ça m'arrive...

Du dimanche au lundi, de l'automne à l'été, 

les 29 et 30 février, les jours pluvieux de juillet...

Et chaque fois que je me fais un masque de beauté...;-)

 

La Licorne