samedi 3 janvier 2015

Poème célèbre en lipogramme


Inspirée par le texte
composé par Jacques pour son petit-fils...
je me suis amusée à réécrire, 
sans utiliser la fameuse lettre interdite,
un texte célèbre...

Vous devriez le reconnaître facilement... ;-)

Le voici :

Le jour où tu pourras contempler la mort de ton ouvrage
Et sans te lamenter tout recommencer

Où tu pourras perdre en un seul coup tout ce que tu as gagné
Sans un geste et sans un regret

Le jour où tu pourras être amant sans être fou d'amour
Où tu pourras être fort sans cesser d’être tendre,

Et, te sentant détesté, sans détester à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre,

Le jour où tu pourras supporter d’entendre tes paroles
Déformées par des gueux pour enflammer des sots

Et entendre, à ton propos, les mensonges de leurs bouches folles,
Sans émettre de mensonge à ton tour

Le jour où tu pourras rester honnête tout en étant connu
Où tu pourras rester humble en côtoyant les monarques,

Où tu pourras être le frère de tous,
Sans qu’aucun d’eux ne t’accapare

Le jour où tu sauras contempler, observer et comprendre,
Sans tomber dans le doute ou la volonté de tout abattre

Où tu sauras rêver sans que ton rêve ne te mène
Où tu sauras penser sans n’être qu’un penseur

Le jour où tu pourras être dur sans pourtant être en rage,
Où tu pourras être brave sans chercher le danger

Où tu sauras être bon, où tu sauras être sage,
Sans être moral et sans être pédant,

Le jour où tu pourras rencontrer le succès après l’échec,
Et accepter ces deux menteurs d'un seul élan, 

Où tu pourras conserver ton courage et ta tête,
Quand tous les autres les perdront,

Alors les Grands, la Chance, le Succès et les Etres célestes
Seront pour toujours tes esclaves respectueux 

Et, plus fort encore que la faveur des Grands et le reste,
Ce jour-là, tu seras un Homme, mon garçon !
.
La L..corne
.



"Tu seras un Homme..." : Poème de Rudyard K.


6 commentaires:

  1. et j'ai trouvé un i , sans être moral, ni pédant mais ce texte je ne l'ai pas reconnu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu as raison, Flipperine, j'ai laissé un petit "i" à cet endroit-là...je rectifie de suite !
      Quant au texte à reconnaître...écoute la vidéo : ;-)

      Supprimer
  2. J'ai du réécouter le texte pour entendre l'écart... avec le texte de Rudyard K...
    Très bon!
    Beno^t

    RépondreSupprimer
  3. Superbe !
    Magnifique performance. Certains passages sont plus doux à lire que la version originale.
    Bravo !
    Jacques

    RépondreSupprimer