samedi 22 septembre 2018

Souvenirs d'antan

Pour l'Agenda ironique de septembre
Deuxième texte sur une proposition
 d’Andrea Couturet

Une image (ci-dessous),
accompagnée des mots imposés suivants :

– meuble ;
– pinot ;
– brebis ;
– salto ;
– “Bernique !” ;
– inflammatoire ;
– Jacquemart (de Dijon) ;
– ballet.



- Dis, c'est quoi, cette photo ?
- Ma grand-tante et ses deux mômes, en 1923...à Deauville...en costume d'époque...
On a du mal à la reconnaître à cause de son bonnet de bain...sur les autres photos, c'est plus facile, elle était frisée comme un mouton...
- Hum...comme une brebis, tu veux dire...Et sans indiscrétion ...qu'est-ce qu'elle regarde ?
- Elle vient d'entendre la cloche de cinq heures, c'est l'heure du goûter, et elle cherche son troisième marmot parti à la pêche aux berniques...pour lui dire de rentrer. :-)
- La cloche ? T'es sérieux ? Hum...la cloche de cinq heures, ça me rappelle un peu  le Jacquemart que j'entendais quand j'étais petit...Il sonnait tous les quarts d'heure, juste à côté de chez moi...Tu sais que j'habitais Dijon ?
- Ouais, dijonnais d'origine, je ne risque pas d'oublier...je m'en souviens à chaque fois que la moutarde te monte au nez ! ;-)
Mais non, grand bêta, la cloche, c'était une blague, c'était juste pour te faire marcher...pour me moquer de ta ponctualité aussi  excessive et légendaire...de ton côté très "five o'clock"...
- C'est ça moque-toi...moque-toi...toi qui me connais bien, tu devrais savoir que je hais le thé et les anglais et que la seule boisson que je supporte est le pinot blanc...
Et les enfants sur la photo, ils sont toujours en vie ?
- Je crois me souvenir que l'aîné est mort pendant la guerre. La plus petite, elle, est décédée l'année dernière.
- De quoi ?
- D'un ulcère d'estomac dû à une dose excessive d'anti-inflammatoires...la pauvre était perclue d'arthrose, ce qui ne l'a pas empêchée de frôler les cent ans.
Dans sa jeunesse, elle était danseuse de ballet et elle était connue pour sa prestation dans le "Sacre du printemps"...à l'époque, on vantait dans les journaux son sublime "salto facial"...
- Et tu la voyais souvent ?
- Non, rarement...elle était toujours sur les quatre chemins...une vie d'artiste, quoi...Mais à sa mort, j'ai hérité de quelques-unes de ses  affaires...car elle savait que j'aimais restaurer les meubles anciens...
Tu vois, la table, là-bas ? Elle me vient d'elle...Si tu veux bien t'y installer...je vais te chercher une tasse de thé...;-)
Ne fais pas cette tête, je plaisante, mon vieux...je vais te servir une bière !
Et ensuite, si tu veux continuer d'assouvir ta curiosité, tu auras le droit feuilleter la fin de l'album photo...jusqu'à cinq heures...pétantes.
Mais pas plus. Parce qu'après, je dois rejoindre André qui n'est autre... que le petit-fils du troisième marmot...celui qu'on ne voit pas sur la photo... Et si tu veux tout savoir, eh bien, bon sang ne saurait mentir, il travaille dans une entreprise de pêche !

La Licorne 




7 commentaires:

  1. Dialogue très bien mené !
    Merci pour votre participation (de quasi-dernière minute !).
    Vous pouvez voir les textes reçus à ce jour en cliquant sur ce lien
    https://epaisseursansconsistance.com/2018/09/23/h-16-agenda-ironique-09-2018-4-6/#more-10080
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce fut un plaisir...
      Bien que les mots imposés m'aient donné un peu de fil à retordre !
      Merci, Andréa, d'être passée...
      ça m'arrange bien, car je n'arrivais pas à insérer ce lien dans les commentaires (commentaires "fermés" ?)

      Supprimer
    2. Je suis passée par hasard pour relire votre premier texte... et j'ai vu que vous aviez travaillé sur ma proposition ! Double bravo !
      Oui, désolée pour cette histoire de commentaires. Je ne sais pas comment y remédier !
      :-)

      Supprimer
  2. ça y est j'ai envie d'un thé avec des biscuits à tremper dedans. Bravo, merci beaucoup : je suis au régime sans thé...ça m'énerve. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le régime "sans thé" à ne pas confondre avec le régime "santé"...;-)

      Bon, y'en a d'autres qui, en lisant ça, vont aller se servir un verre...de pinot...et d'autres encore vont avoir envie de sardines à l'huile...

      Comprenez, chers amis blogophiles, que je ne fais qu'écrire ce qui me passe par la tête... et que je me dégage de toute responsabilité quant aux addictions des uns et des autres...:-)

      Supprimer
  3. Ce qu'une photo inspire tout de même ! c'est fameux ;-)

    RépondreSupprimer