dimanche 24 avril 2016

Paroles d'un vieux sage

"Les plumes 51"
 
20 mots à placer : Abeille, arabesque, ambre, arpenter, automobile, abricot, actif, azimuté, s’agenouiller, anamorphose, aimer, accroche-coeur, ajouter, affirmativement, approximatif, alléchant, ambiance, ahuri, agir, abreuver.
Et une phrase : "La soif ne (vous) quitte plus."
 
Ce n'était pas prévu, mais hier soir,  
un deuxième texte m'est "venu" :
je vous le partage !
.
 
 
  
Paroles d'un vieux sage
 
Il s'agit, nous répétait le vieil homme à la peau d'ambre,
de ne pas vous laisser tenter par les offres alléchantes
qui vous assaillent en permanence...
et qui toutes, sans exception, conduisent à l'anamorphose
 de votre être essentiel...à sa déformation... 
Avez-vous vraiment besoin de cette nouvelle automobile,
de ce nouveau gadget ou de cette lotion au parfum d'abricot ?
 Réfléchissez bien avant de répondre affirmativement.
A quoi vous sert-il donc de butiner sans cesse,
 telle une abeille en folie, d'un désir à l'autre ?
Ces désirs toujours renouvelés,  ne sont que des accroche-cœur
 qui vous distraient de ce que voulez vraiment...
Ils vous laissent insatisfaits, ahuris, désorientés.
Certes, ajouta-t-il en esquissant du doigt une arabesque,
 vous avez grandi dans cette ambiance de consommation incessante,
dans ces plaisirs approximatifs et temporaires
et vous ne connaissez rien d'autre.
 Chaque samedi, vous arpentez les rues commerçantes,
 vous vous pensez efficaces et actifs, raisonnables et organisés,
 alors que vous  êtes perdus, stressés, azimutés.
A force de vous agenouiller devant le Dieu Argent,
 à force de vous abreuver de publicités imbéciles,
qui vous vantent les mérites de tout ce qui est inutile,
vous ne savez plus qui vous êtes, ni où vous allez...
La soif d'avoir et de posséder ne vous quitte plus. 
Arrêtez-vous un instant...
Regardez autour de vous...
Les oiseaux, les arbres, les fleurs...
Ouvrez vos yeux et votre cœur...
Laissez la vie vous rejoindre...vous toucher...
Ressentez...
Riez !
Ayez confiance...
Aimez !
Et soyez heureux !
Enfin...
.
La Licorne
.
 
(250 mots)
  

13 commentaires:

  1. Un bel hymne à la déconsommation !
    bravo, tu es prête à venir chez Colibris.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-)
      Je les connais depuis longtemps...

      Supprimer
    2. http://fabulo.blogspot.fr/2012/01/le-futur-de-lhumanite.html

      Supprimer
    3. Oh pardon ! moi j'ai découvert il n'y a pas très longtemps...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Ah! mais il est tout autant magnifique que ton premier texte sur les plumes. Et en plus avec une belle poésie en déclamant des paroles sages. Très instructif et juste.
    Bravo et Bisou

    RépondreSupprimer
  3. Et au fait, si vous avez deux minutes par ce beau dimanche ...pluvieux (enfin, chez moi), vous pouvez re-jeter un coup d'œil au texte D...ce serait dommage d'abandonner cette histoire à suspense...en plein milieu !

    Restent moins de 5 phrases...allez, c'est pas un gros effort !
    (cliquer sur l'image de café, dans la colonne de droite)

    RépondreSupprimer
  4. Je connaissais quelqu'un qui nous conseillait avant d'acheter quelque chose de nous poser trois questions : est-ce souhaitable ? est-ce utile ? est-ce nécessaire ? Si une des réponses était négative, il fallait oublier (bon pas toujours facile à mettre en pratique je sais)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De très bons conseils...!

      Je profite de l'occasion, Martine, pour te dire que j'ai lu ton texte "Plumes" (un petit "bijou" ! :-), et que je l'ai apprécié , mais que j'ai un problème, pour laisser des commentaires sur Eklablog (j'ai aussi un problème, chez Valentyne).
      Désolée !

      Supprimer
  5. Quelle belle philosophie pensa Mirabelle qui venait tout juste de terminer la lecture du billet de son amie au pseudo si original "La Licorne".
    Puis d'un clic très assuré elle confirma la commande du lot des produits de beauté, sur le site "sois belle et ferme ta gueule", une affaire pensa t-elle pour à peine 278 €...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, cher Andiamo, de pointer ainsi la contradiction interne de la femme moderne...:-)

      Bon, moi, je suis épargnée, bien sûr, car, ayant choisi un avatar animalier...j'économise de nombreux frais de beauté : fond de teint, rouge à lèvres, épilation...frais qui seraient peut-être "souhaitables, nécessaires et utiles" si, ayant publié ma photo, je souhaitais garder, sur ce blog, mon lectorat masculin...
      On ne dira jamais assez tous les avantages d'un pseudo bien choisi... ;-)

      Supprimer
    2. J'avais choisi "Andiamo" signifiant allons y, il y a maintenant 8 ans, j'y vais toujours, cahin caha, plus caha que cahin... Quoique !

      Mais il est vrai qu'après lecture de ton billet, nombre de tes ferventes lectrices, et fervents lecteurs s'écrieront : "certes elle a raison", puis s'en iront d'un pas joyeux, et pas toujours mesuré, commander le dernier smartphone en vue, histoire de ne pas être trop ringard vis à vis des collègues.
      "video meliora proboque, deteriora sequor" comme on dit chez les Inuits.

      Supprimer
    3. S'il est besoin de te prouver que je ne partage pas ce genre de "faiblesse" vis-à-vis de l'opinion d'autrui...je peux te dire que je n'ai toujours pas de téléphone portable (dans le questionnaire ci-dessus, je n'ai pas encore répondu OUI aux 3 questions) et que je ne change d'ordi que quand il est vraiment "Hors Service", c'est-à-dire tous les...huit ou neuf ans (mais j'ai acheté le premier en...1984, je n'étais donc pas trop "en retard", ni totalement opposée au progrès !).

      Andiamo =" allons-y" , c'est joli !
      (je ne parle pas l'italien, je n'ai découvert la signification du mot que quand tu l'as donnée au cours du texte collectif...mais j'ai fait de l'inuit...enfin, du latin, ça aide de temps en temps...:-)

      Supprimer