samedi 1 juin 2019

JEU 47 : Mots cachés (bis)


Pour le mois de juin, je vous propose 
de reprendre un petit jeu
déjà testé en février 2016
celui des "mots cachés".

Je rappelle brièvement la règle :
Il s'agit d'écrire un texte 
dans lequel vous aurez "caché" 
astucieusement et phonétiquement 
des mots...sur un thème donné.




Exemples :

Voici un texte dans lequel j'ai caché
des noms de couleurs... 
(15 en tout)

"C'est lundi. Go
Je monte dans ma voiture, 
direction Châteauroux, 
je me dis que je dois partir tôt 
pour éviter la canicule qui n'en finit plus.
Or, en jetant un coup d'oeil par la vitre, 
je vois que le soleil est déjà haut. 
Agrippée au volant, j'accélère un peu, 
rassemblant en moi un reste d'optimisme : 
c'est un tracas qui n'en est pas un ! 
Je me rends chez ma cousine Violette 
que j'hon(or)e de ma visite une fois l'an, 
en septembre, hum(ble) façon de témoigner 
ma reconnaissance envers elle, 
qui fut toujours présente 
quand la vie était difficile pour moi, 
que la morosité me gagnait. 
Il me tarde d'arriver à son manoir,  
perdu dans les bois...
j'ai toujours adoré cet endroit..."
.
(Voir ICI)
.



Et voici un autre texte dans lequel Célestine
s'était ingéniée  à cacher des noms de poètes :

Histoire abracadabrantesque

Apolline erre en ville. On a beau dire, c’est beau,
 de l’air frais qui souffle sous les ponts, zéphyrin,
beau, le matin, ce château brillant aux feux de l’aurore,
beau encore, l’éclat de la fontaine
et les ronces artistiquement déployées sur les murets. 
Déviant vers l’ENA, Apolline, contemplative, bée sans mots. 
Passant  près d’un SDF, sans un radis,
gai et causant comme une pioche, 
elle manque de trébucher sur le carton qui lui sert de lit. 
Le clochard lui crie : « Hue ! Godiche ! 
t’as marché sur mon tapis d’orient ! t’en as pas marre, oh,  
de te prendre pour une princesse ? 
Serais-tu snob en ville, comme la Martine 
qui ne mange pas de viande et ne bois que du Bailey ?
La jeune fille lui répond, émue : 
« C’est que j’étais distraite, sûrement, mais calme tes nerfs,
 va le mettre plus loin ton carton, go, t’y es presque ! 
Et arrête donc de miauler comme un chat qu’expire ! 
je t’offre à boire un coup pour me faire pardonner ?
- Quoi ? tu me paierais un verre ? Ah, Reine de ma vie! 
Je retire ce que j’ai dit. 
Peu ou prou, c’t’un grand jour ! 
Jamais je ne vis ni entendis plus jolie femme de France m’inviter ! 
Malgré notre rudesse, nos sentiments sont nobles, Princesse !
.
.


 Rigolo, non ?

  ...ne vous laissez pas effrayer, 
ce n'est pas aussi difficile que ça en a l'air...
On se prend très vite au jeu, vous verrez !

Vous pouvez cacher dans votre texte
de nombreux mots, ou juste trois ou quatre...
à votre choix,
mais vous en indiquerez le nombre...
ainsi que le thème choisi.


Quelques idées de "thèmes" possibles :

Les animaux, les oiseaux,
les villes, les départements,
les pays, les rivières ou fleuves,
les sports, les vêtements, les prénoms,
les fruits, les légumes, les aliments,
les plantes, les fleurs, les arbres,
les noms de personnages connus...


Après publication de votre texte, 
le "jeu dans le jeu" sera, pour les lecteurs,
de retrouver tous les mots...dissimulés.
.
Envoi des textes à 
undeuxtrois4@orange.fr
avant le 21 juin 2019 .
.
Amusez-vous bien !
.
La Licorne
.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire