mardi 17 décembre 2019

JEU 52 : Instructions pour naviguer jusqu'au bout de l'an



Participation à l'Agenda ironique de décembre
mis à flot par ...Carnetsparesseux.


Rappel de la consigne :
il fallait raconter un voyage 
à partir d’un détail de l’Atlas nautique du monde de Joan Martines,
 avec un zeste d’ironie, deux dates
et six mots obligés : 
Noël, échelle, demain, livre, gouffre et tatillon.




Instructions pour naviguer jusqu'au bout de l'an


Chers Moussaillons,

Dans ce voyage d'un bout de l'année à l'autre, 
vous voici donc pratiquement arrivés à bon port...
Dans quelques jours, vos embarcations accosteront
sur la douce île de Noël
située à quelques encâblures
de la côte du Nouvel An.

Vous qui n'aviez ja, ja, jamais navigué
en dehors de votre petite mer natale
vous avez néanmoins tous répondu à l'appel du large,
et voilà que vous vous apprêtez, à partir du premier janvier,
à quitter la Mé-mé-méditerr-Année
pour affronter les dangers du vaste Océ-An de Deumilvin

Laissez-moi vous féliciter pour les progrès effectués
durant les dernières semaines et vous donner quelques conseils 
pour la grande traversée de 366 jours qui se profile ...
traversée pour laquelle vous avez tous été
soigneusement sélectionnés.

Quelle que soit votre embarcation 
(caravelle, navire, voilier ou...galère),
sachez que vous ne manquerez pas
de subir les aléas de tout voyage
en "Merra incognita"...

Je sais bien que chacun d'entre vous rêve 
de brises légères, de grand soleil...
et d'îles paradisiaques...
mais l'expérience montre que ce n'est guère réaliste...

En tant que capitaine expérimenté, j'ai la désagréable mission
de vous faire part des dures réalités de la navigation en plein océan :

Attendez-vous à la présence de vents contraires,
et à des tempêtes imprévues...
Ne sous-estimez pas les risques de possibles voies d'eau dans la cale
et de rencontres de mammifères marins malintentionnés,
voire de "requins" en tout genre.



Préparez-vous aussi à de longues périodes de "calme plat"...
pendant lesquelles votre patience pourrait être mise à rude épreuve.

Il serait d'ailleurs bon d'avoir quelques livres dans vos bagages,
le temps vous semblera ainsi moins long...
et vous résisterez mieux aux "sirènes" de l'angoisse 
et au gouffre du découragement...

 Une plume aiguisée vous sera également utile :
elle vous permettra de consigner au jour le jour
vos aventures sur le carnet de bord...



 
Quelles que soient les circonstances
ne vous endormez pas, restez vigilants...
et n'oubliez jamais que tôt ou tard
vous trouverez une terre d'accueil...

Si vous vous sentez vraiment perdus,
déployez vos voiles en grand...
et laissez les anges vous "souffler"
de délicates inspirations...




Visez à tout moment les étoiles,
gardez le cap...et ayez toujours
la carte de mon ami Joan Martines
à portée de main...

Consultez-la régulièrement ...

Elle est parfaitement à l'échelle,
tracée avec grande minutie
(vous savez à quel point
ce cher homme est tatillon)
et c'est elle qui sera, si vous le voulez bien,
 votre repère indéfectible
jusqu'au 31 décembre...




Mais attention :
lorsque vous voudrez faire escale,
veillez, je vous en prie,
 à ne pas jeter l'encre n'importe où :
évitez les endroits inhospitaliers...
et choisissez  de préférence
un site de confiance...

Je vous en indiquerai volontiers un ou deux...
aux alentours de l'Isle de France (*).
On y trouve, paraît-il,  de "drôles d'oiseaux",
tous avantageusement "emplumés",
qui, une fois par mois, se retrouvent
pour d'épiques ébats lit-terre-air...
;-)




Bon...maintenant, il convient, je pense,
d'arrêter ce flot de recommandations en tous genres...
et de vous souhaiter bonne chance ...
pour ce grand périple mari"time"
(à prononcer à l'anglaise :
"mari-taïme" :-)

Allez, moussaillons,
larguons les amarres :
"cap sur 2021"..."hissez haut !"...
et "que Dieu vous protège" !
.

Vice-amiral 
Wybrand van Warwijck

.





(*) L'isle de France n'est autre que l'ancien nom de l'île Maurice,
île sur laquelle le vice-amiral Wybrand van Warwijck
découvrit, en l'an 1598, le fameux...dodo !
.



7 commentaires:

  1. Une histoire dont "je" suis le héros ! Wahooooo !! Je ais être"obligé" de voter pour ton histoire, c'est pas possible autrement !
    :)
    :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et comment...que tu vas voter pour moi...
      j'y compte bien...!!!
      ;-)

      Supprimer
  2. legendo disco comme disaient les romains ! une de mes rares réminiscence de mes cours de latin (je m'instruis en lisant). Merci Filigrane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Scripto disco", de mon côté !
      (je ne savais pas qui était Wybrand van Warwijck avant d'écrire ce texte...je l'ai découvert en cherchant autre chose...comment appelle-t-on cela ? la sérendipité ?)

      Supprimer
  3. Waouh quelles recommandations ! ça va être un voyage en zig et zag si l'on doit, en même temps, lire ses instructions et garder le cap pendant 366jours ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mince...tu as raison, c'est une année bissextile...
      je vais vite remplacer "365 jours" par "366"...
      Merci...
      Et pour ce qui est de garder le cap en lisant les instructions, je pense qu'étant donné qu'on est déjà entraîné à lire ses mails et ses SMS en faisant 36000 autre choses, alors...ça devrait aller !!!! ;-)

      Supprimer
  4. C'est avec un grand sourire que j'ai fini ma lecture et ça, ça vaut toutes les recommandations du monde ! :)
    Merci La Licorne pour ce tour de l'année à venir avec une mention spéciale pour le "lit-terre-air".
    Belle fin d'année à toi.

    RépondreSupprimer