samedi 28 décembre 2019

Le monde à l'envers


Pour l'atelier Mil et Une


"Image au choix"
Sujet 17/2018




Vous voyez cette devanture défraîchie ?
Là, juste au bout de la rue du Cloporte...
Eh bien, poussez-en donc la porte,
et vous serez surpris !

On m'a raconté, et cela de source sûre,
Que dès qu'on franchit le seuil
De cette vieille masure
On voit tout d'un autre œil...

On entre pour ainsi dire
Dans un monde nouveau
Un monde de délire,
Un monde de bas en haut

On y entre à pas feutrés,
On ouvre un livre aux feuilles cornées
On y plonge sans bruit
Comme en catimini

Et là, en terre imaginaire
Se dévoile tout un univers
Dans lequel peu à peu on perd
Tous ses repères
 
Les enfants y éduquent, avec grande patience, leurs parents
Les adolescents ne sont jamais mécontents,
Les femmes décident et les hommes font le ménage
Les pauvres se reposent et les riches partagent...

Les professeurs apprennent de leurs élèves
Les juges tentent de vider les prisons
Les médecins vous écoutent sans trêve
Les marchands retrouvent la raison

Les lions sont plus doux que les agneaux
Les cheminées crachent des pères noël
Les vieillards dansent le tango
La Nature, chaque jour, est plus belle

Comment ça, vous n'y croyez pas ?
Alors, tant pis pour vous, restez sur le trottoir !
Moi, je vais y rentrer à petits pas...
Juste histoire de voir...

De voir si l'impossible peut devenir possible
Si  la magie peut se faire tangible
Si les mots peuvent créer le monde
Et faire danser une autre ronde

Une ronde dans laquelle les livres
Et leurs histoires renversantes
Créent quelque chose qui vous délivre
Quelque chose qui vous réenchante...

Vous voyez cette devanture défraîchie ...
Là, juste au bout de la rue du Cloporte ?
Il paraît que derrière cette vieille porte,
On réinvente la vie !

.
La Licorne
.
 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire