mardi 22 juin 2021

Chaud, chaud, chaud...

 

  

Pour l'Agenda ironique de juin

 

 


 

Eté 2021, sur un trottoir de la capitale...

Milou : - Salut p'tit pote, ça va ?

Idéfix ne répond pas.

Milou :  - Je te demandais comment tu vas...

Idéfix : - Salut, Mimil ! Quelle bonne surprise de te rencontrer ! Je t'ai entendu, mais excuse-moi, je ne peux pas parler et tirer la langue en même temps, ce n'est pas poli ! Ah, là, là...je n'en peux plus de cette chaleur...C'est insoutenable. Obélix ne supporte pas non plus, d'ailleurs... Mais lui, il a de la chance, il transpire...Tandis que moi, j'en suis réduit à haleter à longueur de journée.

Milou : - C'est vrai que la canicule, tous les ans, ça commence à bien faire. L'année dernière, je l'ai bien vécu. On était au Tibet...C'était chouette. Mais là, en plein Paris, tu as raison, ce n'est plus possible.

Idéfix : - En plein Lutèce, tu veux dire ? Regarde : j'ai la truffe bouillante, et les narines qui perlent...Pourquoi diable mon maître a-t-il choisi d'être tailleur de pierre ? On passe notre temps dehors, en plein cagnard... Ordralfabetix est tellement plus malin : "marchand de poissons", ça, c'est un bon métier ! Toujours "au frais"...Marchand de poissons ou frigoriste : voilà ce qu'il faut faire dans la vie !

Milou : - Ne te plains pas trop ! Le mien, il court toute la journée...Il court, il court...et je dois suivre le rythme, bien entendu...toujours à ses côtés...C'est épuisant.  En plus, peu de gens le savent...mais il est insomniaque : quand il est sur une enquête, il y réfléchit toute la nuit. Impossible de ronfler tranquille. Non, crois-moi, ce n'est pas une sinécure.

Idéfix : - Il est vrai que ce cher Obélix ne réfléchit pas toute la journée, lui...il n'a guère le temps, le pauvre, entre deux bouchées...Et face à une énigme, il est plutôt du genre à "donner sa langue au chat"...

Milou : - Tiens, à propos de langue, tu sais que nos aventures sont maintenant traduites en 100 langues différentes?

Idéfix : - C'est pas mal dis donc. Mais, sans vouloir te vexer, nous, on en est déjà à 111 traductions...

Milou : - Mouais, c'est parce que vous, vous avez eu droit, en supplément, à la traduction latine...  C'est pas du jeu ! On ne peut pas lutter contre ça...

Idéfix : - Pas d'accord, vous, vous avez la traduction Waf-lonne, euh, pardon, la traduction wallonne...sans compter le flamand, le brabançon, le champenois, le picard...etc, alors franchement, ton excuse ne tient pas !

Milou : - Arrête, arrête ! On ne va pas se disputer...Je voulais te proposer d'aller boire un coup ensemble...et de manger un p'tit quelque chose en même temps ...ça te dit ?

Idéfix : - Volontiers. Allons à la brasserie du coin...Je rêve d'un hot-dog ! ;-)

 .

 


 


 

Le thème, proposé par Max-Louis-Iotop était "LANGUE"

Et il fallait placer quatre mots :  insomniaque, chouette, frigoriste, narine

 

 

 

 


14 commentaires:

  1. Bon jour,
    Excellent, ce dialogue entre "deux poids lourds" de la BD :) et j'apprends que Tintin est insomniaque : je note :)
    Merci beaucoup de ta participation :)
    Max-Louis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joe Krapov nous ayant fait un texte, récemment, sur Snoopy, je n'ai eu qu'à poursuivre dans la même lignée...

      Merci à toi pour le thème...et à bientôt pour les votes ! :-)

      Supprimer
  2. Quant aux problèmes d'insomnie de notre ami globe-trotter, je n'ai rien inventé...tu peux vérifier ICI ...:-)
    Peut-être également liée aux décalages horaires ?


    RépondreSupprimer
  3. Je réponds chez toi à ton commentaire chez moi.
    Pour ce qui est des médocs, le problème de la pharmacie est qu'après avoir découvert et fabriqué des médocs qui "guérissent", ils se sont avisés que des médocs qui "soignent" c'est beaucoup plus rentable...
    Tu guéris un patient, tu perds un client.
    Tu le soignes, tu as un client à vie.
    Et ne dis aps de mal des ingénieurs, je suis ingénieur...
    A la retraite, certes, mais tout de même.
    (cela dit j'en connais de très cons et d'autres remarquables dans leur approche des problèmes.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur les médocs, on est d'accord...

      Et sur les ingénieurs...aussi.
      (vu que j'ai entamé des études en ce sens...
      avant de changer de voie).
      Je ne me permettrais donc pas de les critiquer "d'un bloc"... ;-)

      Mais faut avouer qu'on ne rencontre pas des tonnes de "littéraires" parmi eux...tu es l'exception qui confirme la règle...

      Supprimer
    2. C'est une rumeur infondée qui veut que les littéraires sont rares chez les ingénieurs.
      En fait, ceux qui répandent l'idée "nul en maths-bon en lettre" et vice versa sont surtout des flemmards qui respectent pas les règles de grammaire ou l'orthographe ou ne se donnent pas la peine de réfléchir devant un problème.
      Mon job, c'était la physique puis l'électronique mais comme nombre de collègues (dont l'un était spécialiste de la poésie du XVIème siècle) j'ai suivi une éducation dite "classique" (latin, grec, deux langues vivantes et des jeudis matin collés pour diverses bêtises...)
      Et des gens comme Etienne Klein en font la démonstration éclatante.
      Bonne Journée, Licorne.

      Supprimer
  4. Frigoriste, quelle idée !
    Enfin, du moment que ce n'est pas une idée fixe ni une idée mi-chèvre-mi-loup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben...par temps de canicule, c'est très bien, un frigoriste...
      Aussi utile qu'un chauffagiste...en cas de panne de chaudière... ;-)

      Supprimer
  5. Ahhhhh ! Ou Ouaffff si tu préfères !J'adore ce dialogue canin totalement décalé !!!! Un délice d'humour à consommer sans modération !
    C'est du génie de Ouf !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!!!
      Oui, c'est "décalé"...j'ai voulu faire sourire...
      Tant mieux si j'y suis arrivée...

      belle soirée !

      Supprimer
  6. Bien vu et bien traité ! Parce qu'un frigoriste insomniaque avec de chouettes narines je ne le voyais pas forcément dans cet univers-là !

    Joe Dalton, peut-être, qui finit toujours à l'ombre ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh, eh...tu ne crois pas si bien dire...j'ai failli caser Rantanplan, dans cette histoire ! ;-)

      Supprimer
  7. super, le mélange ! oui rantanplan aurait peut-être pu mettre sa "pétade" pollux aussi, mais ces deux là, on sent la connivence :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as aussi Rintintin, Lassie (chien fidèle), Belle (et Sébastien), Bill (de Boule et Bill), Pif, Gai-Luron...
      Bon, j'avais l'embarras du choix...
      Mais j'ai pris mes préférés ! :-)

      Supprimer