lundi 28 juin 2021

Devoir 87 : Origine amoureuse

 

 

 87ème devoir du lundi

 
 


 

Allongé sur le lit, Claude la regardait d'un air attendri. Il aimait ses gestes lents et précis, sa façon ondoyante de se rhabiller, ses gestes délicats pour se reconstruire une coiffure. Tout en elle lui plaisait. Il aimait sa peau diaphane et la flamboyance mousseuse de sa longue chevelure. Il aimait ses bijoux simples et lourds et il aimait ses robes couleur printemps.

Les mots qui lui venaient étaient le reflet de la gratitude qu'il éprouvait à l'avoir rencontrée...et du bonheur qu'il avait à la côtoyer. A comme Attirance, B comme Beauté, C comme Chance, D comme Deux, E comme Envoûté...

La semaine dernière, ils s'étaient promenés main dans la main sur le sentier le long du ruisseau. A un moment, elle s'était arrêtée et, pour le taquiner, avait soufflé sur une fleur de pissenlit, juste sous son nez. Deux minutes plus tard, ils basculaient dans l'herbe en riant...la chanson des grillons rythmant joliment leurs caresses...

Elle termina d'assembler son chignon improvisé puis se détournant du miroir, lui demanda :

- Au fait, tu as trouvé un nom à ton ouvrage, mon chéri ?

- Je crois, oui, avait-il répondu, dans un sourire : il s'appellera "Larousse"...

En hommage à Pierre...bien entendu... :-)

.

La Licorne




 

29 commentaires:

  1. Réponses
    1. Faut bien trouver quelque chose à raconter à l'éditeur... ;-)

      Supprimer
  2. Bien vu !
    J'aurais aimé créer un dictionnaire de cette façon.
    Depuis foisonnent les "dictionnaires amoureux de"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et un dictionnaire dans lequel il n'y aurait que des mots d'amour ?
      je ne sais pas si ça existe ça... :-)

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Ah oui, c'est vrai...je n'y avais pas pensé...
      https://www.interflora.fr/langage-des-fleurs-le-guide

      Bon, je vais bien étudier les prochaines fleurs qu'on m'offrira ! :-)

      Supprimer
    4. Si si, ça existe...
      Le dictionnaire amoureux de l’amour... ☺️
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    5. Merci Célestine...
      Superbe trouvaille...

      A offrir ?
      Ou alors à utiliser pour les "devoirs du lundi" ? :-)

      Supprimer
  3. J'ai effleuré la même idée dans mon texte.
    Mais toi tu l'as développée alphabétiquement…
    et à la fin c'est Zoli !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu ça, en effet...
      Les grands Zesprits "lettrés" se rencontrent... ;-)

      Supprimer
  4. J'ai encore mon premier dictionnaire (Larousse bien entendu édition 1940) qui m'avait été offert à Noël et qui m'a ouvert les portes de la connaissance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, j'en ai un vieux ...Et même s'il est un peu moins ancien que le tien...j'y tiens !

      Supprimer
    2. J'en ai un également, des années 1950. J'y tiens aussi, et c'est amusant de comparer l'évolution de certaines définitions au fil du temps.

      Supprimer
    3. Oui...j'en ai aussi trois ou quatre autres (pas forcément des Larousse), l'un de ma grand-mère et les autres achetés dans des brocantes...
      J'aime bien les feuilleter...pas seulement pour les définitions mais aussi pour les illustrations...
      C'est un vrai voyage dans le temps...:-)

      Supprimer
  5. C'est de là que vient le nom du fameux dico ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr...ma version est la seule qui soit authentique !
      Ne crois pas ceux qui te raconteront autre chose...;-)

      Supprimer
  6. Elle s'aime à tous vents aussi...
    Bravo, super idée !
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce matin, je suis allée voir d'où venait ce fameux "logo" de la femme à longs cheveux bouclés qui souffle sur les "akènes du savoir"...
      Eh bien, c'est là...que la fiction rejoint la réalité...puisque voilà ce que j'ai trouvé :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ditions_Larousse

      "Selon la légende de l'entreprise, c'est dans la maison familiale de Claude Augé (rédacteur en chef du Larousse) à L'Isle-Jourdain que Grasset (le dessinateur) se serait inspiré de la femme de Claude Augé."

      Je crois bien, que, finalement, je n'ai rien inventé !!! :-)

      Supprimer
  7. excellente dée....bien imaginé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une idée que je cultive depuis longtemps...il me semble que toutes les oeuvres "valables" (même les plus rationnelles en apparence) ont pour origine "l'amour"...
      C'est comme ça que marche le monde.
      Ce peut être l'amour des mots ...ou l'amour d'une femme...mais c'est toujours l'amour ! :-)

      Supprimer
    2. Et l'amour des mots d'amour d'une femme en amour… c'est le sommet !

      Supprimer
  8. Pas vu venir la chute ! Un régal...
    (ma participation -canalblog, enfin !) est à consulter, en lien sur mon pseudo, ou par ici...
    http://niak65poletique.canalblog.com/archives/2021/06/28/39035087.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Tiniak, de me signaler ton texte, car je l'avais "raté", effectivement...

      Supprimer
    2. Bah, merci en retour (d'être venue jusque par chez moi). Et, en fait, c'est la plateforme Canalblog qui a bugué qques jours durant, pour ne reparaître qu'aujourd'hui.
      On finit en chanson ? -d'un clic sur mon pseudo- ;)

      Supprimer
  9. peux-tu me dire quel est le thème exatement. je vais faire un sérieux ménage de ma blogosphère et revenir aux essentiels.
    avec le sourire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, mais là, ce n'est pas le thème de Filigrane...

      Ci-dessus, c'est ma participation personnelle à un autre défi : le "devoir du lundi", dont la consigne est sous le premier lien ("87ème devoir du lundi).

      Si tu veux participer ici, les consignes sont données à chaque fois le premier du mois. Et la consigne est rappelée, par lien, au début de chaque texte proposé.

      Bises, Lilou !

      Supprimer