lundi 8 août 2022

S'ouvrir ou se fermer

En train de s'câliner
Maint'nant c'est du sérieux
Petit tableau mais grand succès 
Ouvrez tout grand vos yeux
On a fermé l'musée
A la maison c'est mieux
Un tout petit Courbet
Mais qu'est "là quand" on veut
 
Pas terribles, les deux portes
Le plancher poussiéreux
Pas d'sujet mais qu'importe
Le fond est lumineux
Le peintre nous transporte
Vers le blanc du milieu
Au fond il ne supporte 
Que le vide silencieux
 
Il attire le regard
Sur le rai de lumière
Qui éclaire le couloir
Et peu à peu se perd
Qui se noie dans le soir
Et meurt juste derrière
Le grand triangle noir
D'où germe l'univers
 
S'ouvrir ou se fermer
La question est cruciale
Se laisser effrayer
Par des histoires bancales
Ou parfois s'enliser
Dans des amours vénales :
Aimer à coeur blessé
C'est ça le vrai scandale 
.
 
La Licorne
 
.
 

  

10 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci ! Ce n'est pas tous les jours que j'analyse les tableaux, ça me change...En plus, j'ai découvert au passage que le peintre était "une" peintre...Mais c'était trop tard...le texte était déjà écrit !

      Supprimer
  2. c'est un scandale, tous ces bloganpoz :-)
    promets de participer chaque semaine ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben, je suis à l'inverse des autres, c'est pendant le reste de l'année que je n'ai pas le temps...je bosse !

      Supprimer
    2. Je ne sais, hélas ! manier que la prose...

      Supprimer
  3. Je suis toujours admiratif devant la facilité avec laquelle certain.e.s jonglent avec les rimes. Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien "rimailler"...surtout quand c'est sans prétention...
      (et sans prétérition...;-)

      Supprimer